Investir dans un programme immobilier neuf avec Cogedim

Investissement locatif : comment remplir votre déclaration d’impôts ?

Vous avez réalisé un investissement en loi Duflot, en loi Censi-Bouvard ou encore sous le statut LMP ou LMNP ? Pour bénéficier de la défiscalisation liée à ces dispositifs, vous devez renseigner plusieurs formulaires fiscaux et fournir des justificatifs à l’administration. Voici la marche à suivre pour déclarer vos impôts sans rien oublier.

Déclarer vos impôts lorsque vous bénéficiez du dispositif Duflot

Si vous avez réalisé un investissement locatif Duflot, vous aurez à remplir plusieurs formulaires fiscaux :

  • La déclaration 2042C est un formulaire que vous pouvez vous procurer auprès des services fiscaux. Il doit être remis en même temps que votre déclaration de revenus ordinaire 2042. À la ligne 7HJ, vous indiquez le prix de revient de votre investissement Duflot. Il s’agit du prix d’acquisition de votre bien immobilier, majoré des frais liés à cet achat (honoraires du notaire, taxes, droits d’enregistrement). Ce chiffre permet à l’administration fiscale de calculer le montant de votre réduction d’impôts Duflot.
  • Par ailleurs, vous devez déclarer sur le formulaire 2044 vos revenus fonciers nets. Il s’agit des loyers perçus, dont vous aurez déduit les frais et charges liés à votre bien immobilier (travaux, gestion locative, etc.).

En outre, n’oubliez pas de joindre à ces formulaires :

  • L’imprimé 2044EB, par lequel vous vous engagez à louer votre bien pendant 9 ans ;
  • La copie de l’acte notarié relatif à votre bien immobilier ;
  • La copie du bail signé avec votre locataire ;
  • La copie du dernier avis d’imposition de votre locataire.

Parcourez notre dossier sur la loi Duflot.

La déclaration des revenus du Loueur en Meublé Non Professionnel (statut LMNP)

Mémo

Pour déclarer les revenus liés à votre investissement locatif :

  • Remplissez tous les formulaires demandés.
  • Joignez les justificatifs requis.
  • Faites appel à un expert si besoin.

En tant que Loueur en Meublé Non Professionnel, vous déclarez vos revenus sous le régime micro BIC (bénéfices industriels et commerciaux).

Pour bénéficier de votre abattement forfaitaire de 50 %, vous devez simplement indiquer le montant de vos recettes locatives annuelles (loyers et provision sur charges) sur le formulaire 2042C. Il s’obtient auprès des services fiscaux et doit être remis avec votre déclaration de revenus ordinaire 2042. La rubrique à renseigner est intitulée « Revenus industriels et commerciaux non professionnels y compris loueurs en meublé non professionnels ».

Ce mode de déclaration est valable pour un investissement Censi-Bouvard, qui vous ouvre la possibilité de déclarer vos revenus sous le régime micro BIC.

Tout savoir sur le statut LMNP.

Consultez notre dossier sur la loi Censi-Bouvard.

Quelles formalités pour le Loueur en Meublé Professionnel (statut LMP) ?

Vous louez votre bien sous le statut de Loueur en Meublé Professionnel :

  • Si vous avez opté pour le régime micro BIC, vous déclarez vos revenus de la même façon que si vous étiez Loueur en meublé non professionnel (voir ci-dessus).
  • Si vous avez choisi le régime réel, vous devez remplir une déclaration de bénéfices industriels et commerciaux 2031, accompagnée de ses tableaux annexes. Ce formulaire et ses annexes sont disponibles sur demande auprès des services fiscaux. Après les avoir remplis, vous reporterez vos revenus locatifs nets (charges déduites) sur votre déclaration de revenus 2042, à la rubrique « Revenus fonciers ».

Dans tous les cas, n’oubliez pas de joindre les justificatifs fiscaux associés à votre situation (par exemple, les documents attestant des dépenses liées à votre bien).

Le statut LMP en détails.

 
Open modal